Édito

Depuis 2021, le cinéma du Grand Est a son festival à Strasbourg.

Qu’ils tournent sur le territoire ou qu’ils en soient originaires, les cinéastes en Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne ont du talent à revendre. Un talent hétéroclite, s’exprimant selon des démarches de production variées, et que nous croyons nécessaire de donner à voir dans cet espace unique qu’est la salle de cinéma, où les regards convergent et où les émotions s’expriment de concert.

Après une première édition haute en couleurs, le Festival du Film de l’Est est donc de retour pour vous faire découvrir le cinéma de la région dans ce qu’il a de plus surprenant, osé, singulier, poignant, drôle également. De fous rires, de frayeurs, de joies partagées comme de pleurs, les films du Grand Est sont faits de toutes ces matières et de bien d’autres encore. La programmation du FFE, charge à vous de venir le constater, vous en livrera une combinatoire savoureuse.

Du film fauché à la production léchée, tous les regards singuliers trouvent leur place sur les écrans du festival. Et comme dans tout mélange soigneusement composé, ou toute rencontre habilement orchestrée, une forme d’osmose pourrait – qui sait – en résulter.

Car l’ambition première du FFE, à destination tant du public que des artistes, est bien de faire force commune sur le territoire, de favoriser une solidarité régionale pour la création cinématographique et audiovisuelle. Rencontres associatives et professionnelles, masterclass, projections avec débats, buvette journalière et soirée de clôture : tout est prévu pour que les rencontres ne se fassent pas seulement à l’écran, mais aussi – c’est essentiel – entre les festivaliers.

Du mercredi 5 octobre au samedi 8 octobre 2022, nous vous attendons donc aussi nombreux que curieux pour découvrir les voix porteuses du cinéma du Grand Est, et partager l’un de ces moments de convivialité et de culture qui nous redonnent du souffle lorsque l’air du temps se comprime.
Du proche au lointain, c’est en vous emmenant tout près que le FFE vous fera partir loin. Ou comment, avec les talents locaux, provoquer des rencontres vers l’Ailleurs.

Timothée Euvrard
Président de LabFilms

Séance d'ouverture

Mercredi 5 octobre à 20h au cinéma Star Saint-Exupéry

Avant-première en présence du réalisateur du film Florent Gouëlou, et du comédien Romain Eck

TROIS NUITS PAR SEMAINE
de Florent Gouëlou – Yukunkun Productions – Fiction [2022] – 1h43min

Un film soutenu par la Région Grand Est et l’Eurométropole de Strasbourg

Baptiste, 29 ans, est en couple avec Samia, quand il fait la rencontre de Cookie Kunty, une jeune drag queen de la nuit parisienne. Poussé par l’idée d’un projet photo avec elle, il s’immerge dans un univers dont il ignore tout, et découvre Quentin, le jeune homme derrière la drag queen.

COMPÉTITION :


20 COURTS-MÉTRAGES DU GRAND EST ONT ÉTÉ SÉLECTIONNÉS

– 11 COURTS-MÉTRAGES AUTOPRODUITS
– 9 COURTS-MÉTRAGES PRODUITS

Un jury mixte composé de 5 professionnels décernera les prix suivants :


Jeudi 6 octobre à 19h45 au cinéma Star

EN COMPÉTITION / COURTS-MÉTRAGES DU GRAND EST #1 / 1h37

HAUT LES CŒURS
de Adrian Moyse Dullin – Punchline Cinéma [2021] – 15min

Kenza, quinze ans, et son petit frère Mahdi, treize ans, se mettent régulièrement en scène sur les réseaux sociaux dans une escalade de petites cruautés et d’humiliations. Aujourd’hui, lors d’un trajet en bus, Kenza met son petit frère naïf et romantique à l’épreuve : faire tout de suite une déclaration d’amour à Jada, une fille que Mahdi aime mais qui ne le connaît pas. Mis sous pression par sa soeur, Mahdi finit par y aller.

AUCUN SIGNAL
de Adrien Genoudet – Hippocampe Productions [2021] – 23min

Elle voulait être la princesse de Monaco. Cependant, après avoir été marié pendant 70 ans, le tableau est assez sombre. Assise dans sa cuisine, Marie-Thérèse se rend compte que tout lui manque, sauf son mari.

IF I CAN NOT GO THERE, THEN I CAN BRING IT HERE
de Hunay Saday – Autoproduction [2021] – 11min

Au moins 82,4 millions de personnes dans le monde ont été contraintes de fuir leur foyer. Parmi eux se trouvent près de 26,4 millions de réfugiés, dont environ la moitié ont moins de 18 ans. C’est l’histoire d’un de ces 26,4 millions de réfugiés. Il y a 10 ans, j’ai quitté mon pays d’origine. Et je n’ai toujours pas le droit de revenir. Ne pouvant y retourner, j’ai décidé de recréer mes souvenirs ici, à Strasbourg.

TRANSIT EXPRESS
de Anthony Marzin – Autoproduction [2021] – 3min

Lors d’un casting, Thomas retrouve la fille de ses rêves. Malheureusement pour lui, son rival de toujours se présente pour le même rôle. Va-t-il malgré tout obtenir le rôle et passer 3 mois de tournage idyllique ?

LA PREMIÈRE NUIT DU RESTE DE MA VIE
de Etienne Constantinesco – Autoproduction [2022] – 13min

Yan est un jeune homme perdu. Il est inadapté à la société, malgré le travail dans lequel il vient d’être embauché. Une chose le fait vivre : le graffiti. Ce monde marginal l’atteindra et il se glissera dans ce qui restera la première nuit du reste de sa vie…

AVANT
de Zacchary Goldman – Autoproduction [2022] – 8min

Un papi revit ses souvenirs de lycée après une tempête de neige.

CRUX
de Colin Van der Straeten – Le GREC [2021] – 23min

Robin vient de décrocher son premier boulot. À la pause déjeuner, un coup de fil de sa mère le cueille. Son père a eu un accident. Robin fonce. Quand bien même il n’a pas les moyens de se payer le voyage, il va rejoindre sa famille. Là-bas, de l’autre côté de la montagne.

Vendredi 7 octobre à 19h45 au cinéma Star

EN COMPÉTITION / COURTS-MÉTRAGES DU GRAND EST #2 / 1h35

VOYAGE À SANTARÉM
de Laure Desmazières – Haïku Films [2021] – 29min

Julie Armand, prof en collège, nonchalante, toujours en retard, ne se voit pas faire de vieux os dans le métier. Aujourd’hui, c’est la journée contre la violence et Julia ne fait pas attention quand Ethan, quinze ans, tente de se confier à elle. Voyage à Santarém raconte son chemin vers l’écoute.

LE SECRET DE MONSIEUR NOSTOC
de Patrice Seiler, Maxime Marion – Autoproduction [2021] – 11min

M. Nostoc vit dans une ville agitée. Ni stressé ni pressé par le temps, il se rend au travail, et a toujours une nouvelle surprise sous son chapeau. La nuit venue, il monte dans son grenier et y reste des heures. Travailler sur son secret.

MA SAUDADE
de Olivier Barros – Supermouche Productions [2021] – 19min

Été 1998. Simon, 10 ans, s’est enfermé dans le silence après la mort de sa mère. Alors que tout le monde vit au rythme de la Coupe du Monde de la FIFA, Simon passe ses journées devant la télé à regarder des VHS. Son quotidien solitaire est bouleversé le jour où Helena sonne la cloche…

LA RECONNAISSANCE DE CARACTÈRES
de Fabien Commoy – Loin derrière l’oural [2022] – 13min

Marion est rédactrice en temps réel de comptes rendus techniques. Le jargon professionnel, elle maîtrise. Mais face à l’expression des sentiments, dans la vraie vie, elle est perdue.

TROIS MOTS DE RIEN
de Paola Valentin – Hutong Production [2021] – 10min

Seul dans mon camion, je sillonne la France à la rencontre d’inconnus. Le long de la côte, à travers les montagnes et à travers la campagne, j’enregistre, photographie et peins leurs portraits sur plexiglas.

UN CORPS BRÛLANT
de Lauriane Lagarde – Jabu-Jabu [2021] – 14min

Lina et Inès ne se connaissent pas. Pourtant, de toit en toit, de muret en barrière, les deux adolescentes s’observent à distance, se plaisent, tentent de se rapprocher. Mais, parce qu’elles ne souhaitent pas être vues, elles sont sans cesse interrompues.

Vendredi 7 octobre à 22h au cinéma Star

EN COMPÉTITION / COURTS-MÉTRAGES DU GRAND EST #3 / 1h25
Séance interdite aux moins de 12 ans

QUELQUES JOURS D’HIVER
De Maxime Kreber – École(s) / Université(s) [2021] – 22min

Elena vient de tuer son mari. Maintenant qu’elle s’est enfin débarrassée du corps, elle peut profiter de sa maison dans la belle lumière hivernale. Cependant, il se trouve que son sympathique voisin est un peu trop curieux.

RÉALITÉ
De Pierre Scaravella – Autoproduction [2021] – 4min

Un homme qui lutte contre la surréflexion passe par l’origine de son trouble.

SAQUET LUGUBRE
de Pierre Saemann & Messti Square – Autoproduction [2021] – 6min

Pedro, José et Eude s’entrainent pour un tournoi de saquet dans leur garage. Après une frappe violente, la balle disparait dans les escaliers sombres menant à la cave. José, le tireur maladroit, est chargé de descendre pour récupérer le ballon. Mais quelqu’un ou quelque chose semble avoir élu domicile dans le sous-sol et semble bien décidé à garder le ballon…

PÉNURIE
de Quentin Sur – Autoproduction [2021] – 15min

En 2048, alors que la précarité est devenue la norme, un virus décime des milliards de têtes de bétail, entraînant une flambée du prix de la viande. Témoin d’un enlèvement, Annabelle va découvrir, au péril de sa vie, une vérité effrayante sur cette société en perdition.

HOW THE FUCK DID SHE SURVIVE THE NUCLEAR HOLOCAUST ?
de Laura Sifi – Autoproduction [2020] – 5min

Clip musical surréaliste réalisé pour le groupe strasbourgeois BBCC.

BOLIDE
de Juliette Gilot – White Star [2022] – 17min

Été 2031, 40° à l’ombre. Alors que les voitures à essence sont désormais interdites et qu’il n’y a que de rares véhicules électriques en circulation, Saadia, seize ans, comprend que le CAP mécanique qu’on lui a imposé la mènera directement à Pôle emploi ! Pour lui redonner le sourire, ses deux meilleurs potes, Charly et Titi, lancent une blague : et si la voiture du futur était un cheval ! L’idée fait son chemin et Saadia troque sa trottinette électrique contre un massif cheval de trait qu’elle ramène au cœur de sa cité HLM et qu’elle baptise Bolide.

ÉTERNEL CRÉPUSCULE
De Roberto Mirabella & Guillaume Berardi – Autoproduction [2022] – 16min

Dans un monde post-apocalyptique ravagé par une catastrophe nucléaire. Un petit garçon doit se cacher des “liquidateurs”, des hommes qui traquent la zone et brûlent au lance-flamme tout ce qui est vivant. Sur sa route, le petit rencontre une petite fille de son âge, blessée, qui semble avoir échappé de peu aux hommes masqués…

HORS-COMPÉTITION :

PROJECTION DE FICTIONS


Jeudi 6 octobre à 22h au cinéma Star

CARTE BLANCHE : COURTS-MÉTRAGES DU FESTIVAL DU FILM DE L’OUEST / 1h20
Séance interdite aux moins de 16 ans
En présence de Justine Alleron, programmatrice ; Léo Dazin, réalisateur ; et Coline Gueguen, directrice de l’association Courts en Betton et du Festival du film de l’Ouest.

LE PETIT TAILLEUR
de Léo Dazin – Autoproduction [2021] – 17min

Par un bel après-midi, Harry rend visite à son ami. Les retrouvailles sont perturbées par une odeur nauséabonde.

L’IMMEUBLE DES BRAVES
de Bojina Panayotova – STANK [2019] – 23min

Comme chaque jour, Ivan revient devant l’immeuble dont il s’est fait expulser. Il vient nourrir Gigi et Sara, deux chiens errants qui vivent encore là. Mais ce matin, les chiens ont disparu…

KROGIT
de MORZHOL PROD – [2020] – 10min

C’est l’histoire perdue d’un homme, sur un plateau de tournage.

MY FATHER IS A SUPERHERO
de Lisa Diaz – NC [2017] – 10min

La voiture télécommandée de Virgil ne roule pas bien sur les chemins caillouteux de son village. Daria lui propose de la lui échanger contre un piranha qu’elle aurait soi-disant pêché dans la rivière…

LES CHIMÈRES AUX SONGES
DE FEU
de Martin Bondonneau – IFFCAM [2019] – 18min

Les bêtes de l’ombre se rassemblent. Errez à la recherche du feu primitif capable de les effrayer. Mais dans ses terres brûlées, la frontière entre étincelles et incendie tend à s’effacer.

Samedi 8 octobre à 15h45 au cinéma Star

SÉANCE SPÉCIALE CRÉATION WEB / 1h20
En présence des équipes de film

JEB DANS SON MONDE
de Julien Christophe – Autoproduction [2021] – 34min

Jeb a une vingtaine d’années, il se sent très concerné par les problèmes du monde, croit avoir pour vocation d’aider son prochain mais ne sait pas trop comment faire. Alors il s’attire des ennuis, et compte sur son grand frère Zac pour le tirer d’affaire. Enfin ça, c’était avant. Car Jeb est bien décidé à passer à l’action.

LES AVENTURES DU NEXUS  VI
de Alexandre Marinelli – Fensch Toast [2022]

Les membres de l’équipage du vaisseau « Nexus VI » se sont échoués sur une planète sauvage après un combat spatial dantesque et sont abattus par l’enlèvement de son copilote par une mystérieuse secte. Ensemble, ils vont traverser de nombreuses épreuves afin d’aller le sauver.

HORS-COMPÉTITION :

PROJECTION DE DOCUMENTAIRES


Jeudi 6 octobre à 18h à la Maison de l'Image

CHEZ NARCISSE
de Hélène Michel-Béchet – Sancho&Co [2020] – 52min

Chez Narcisse, c’est un bistrot-concert depuis 1897 au pied des montagnes vosgiennes et où le ‘do it yourself’ est la norme.

Vendredi 7 octobre à 18h à la Maison de l'Image

LE VAISSEAU
de Nora Schnitzler – Seppia – [2020] – 64min

Luc, Alice, Claude et d’autres vivent ici, dans cet édifice de béton isolé au milieu de la nature ; un lieu de vie chargé d’histoires, d’émotions. Un contexte social parfois difficile, des vies à la marge ; l’utopie de Le Corbusier prend ici tout son sens et s’incarne pleinement. La Cité semble comme un refuge, un vaisseau qui emporte vers d’autres rives. Un voyage immobile que nous découvrons à travers leurs mots, leurs modes de vies, leur sentiment d’appartenir à une communauté privilégiée.

Samedi 8 octobre à 13h30 à la Maison de l'Image

RÊVES EN CHANTIER
de Hélène Rastegar – Dora Films – [2019] – 92min

À l’origine de cette histoire, Renaud et des copains squattent une vieille maison alsacienne abandonnée. Ils la baptisent : Maison MIMIR … et décident d’en faire un lieu social, artistique et autogéré. Bien implantés dans le quartier, ils obtiennent de la mairie de Strasbourg un bail pour 20 ans. Aujourd’hui, une mise aux normes s’impose pour que la maison puisse continuer à recevoir du public. Le chantier commence, dans la maison comme dans les têtes…

Samedi 8 octobre à 15h45 à la Maison de l'Image

SÉANCE SPÉCIALE DOCUMENTAIRES : ANA FILMS / 1h45
En présence de Milana Christitch, chargée de production pour Ana Films

LE CHAMP D’IGOR
de Rodolphe Viémont – Ana Films [2021] – 52min

Igor a 33 ans, il vit depuis 5 ans dans un camion aménagé, dans ses Vosges natales. Il ambitionne l’autosuffisance grâce à son potager et les quelques resquilles qu’il fait la nuit dans les poubelles des hypermarchés de bricolage. Anticonsumériste, respectueux de la nature et des gens qu’il côtoie, Igor est un cœur pur. Très attaché à sa liberté, il ne milite pas. Mais parfois, il aimerait bien partager son existence avec d’autres ; parfois il pense à l’avenir.

MAUVAIS SANG
de Éléonore Greif – Ana Films [2022] – 52min

Ceci est un film sur les menstruations. Les règles. Les ragnagnas. Ces choses dont on ne parle pas. Pourtant, il y en a à dire sur ce sujet-là. Dans la lignée des mouvements féministes qui travaillent depuis plusieurs années à réhabiliter la place du corps féminin dans nos représentations, la réalisatrice va à la rencontre de femmes et d’hommes pour parler… des règles ! De toutes ces expériences si singulières qui pourtant se rencontrent, le film interroge la place du féminin et du masculin dans notre société en pleine transition.

Samedi 8 octobre à 18h00 au cinéma Star

SÉANCE SPÉCIALE DOCUMENTAIRES : ANNABELLE AMOROS – 1h20
En présence de la réalisatrice et jury Annabelle Amoros

C’est en scrutant le programme du Festival du Court Métrage de Clermont-Ferrand que nous sommes tombés sur le travail étonnant d’Annabelle Amoros, du cinéma documentaire qui voyage dans des lieux mystérieux et qui fait preuve d’une grande sensibilité visuelle et sonore. Du cinéma à la frontière de David Lynch, Frederick Wiseman et des photos de Gregory Crewdson ; à découvrir absolument sur grand écran.

CHURCHILL, POLAR BEAR TOWN
d’Annabelle Amoros – Paraiso Production – [2021] – 37min

Tous les ans, dans le nord du Canada, les ours polaires migrent vers la baie d’Hudson afin d’y chasser le phoque. D’octobre à novembre, en attendant que la banquise se forme, ils prennent leurs quartiers aux abords de la ville de Churchill – 800 habitants. Longtemps chassés, désormais stars de safaris, les ours sont devenus une attraction touristique, et donc une rente considérable pour Churchill. La petite ville illustre alors singulièrement les liens complexes unissant notre monde moderne au monde dit «sauvage».

AREA 51, NEVADA, USA
d’Annabelle Amoros – Le Fresnoy, Piano Sano Films [2017] – 15min

Une plongée dans les grands espaces désertiques du Nevada jusqu’aux frontières qui délimitent l’inaccessible zone militaire aux activités tenues secrètes. La succession d’images et un subtil travail sur le son participent à plonger le spectateur dans un état croissant d’inquiétude et de curiosité.

HUNTER’S MOON
d’Annabelle Amoros – Autoproduction – [2014] – 18min

L’histoire d’un petit village plongé dans la peur et la paranoïa, inspirée du roman “Un roi sans divertissement” de Jean Giono, où pour sortir de son ennui existentiel, l’homme doit se divertir en se laissant parfois tenter par la fascination du mal.

RENCONTRES AUDIOVISUELLES


Mercredi 5 octobre : 9h30 - 12h00 / 14h30 - 16h30
à la Maison des Associations


JOURNÉE PROFESSIONNELLE #1

Organisée par l'APAA (Association des Producteurs Audiovisuels d'Alsace) - en partenariat avec LabFilms


Entrée libre dans la limite des places disponibles

De nombreuses œuvres au rayonnement national et international témoignent d’une grande diversité de création en Alsace et plus particulièrement depuis l’Eurométropole de Strasbourg. C’est le résultat du travail de longue haleine des auteurs, connus ou émergents, des techniciens et des producteurs qui les accompagnent et qui forment ensemble un écosystème audiovisuel d’initiative locale particulièrement
dynamique.

Les producteurs de l’APAA ont l’honneur de vous inviter à deux jours de rencontres, d’émulations et de réflexions centrées sur la création d’initiative locale. Ces journées, organisées en plein cœur de l’Eurométropole de Strasbourg, seront l’occasion de porter des réflexions sur nos pratiques et de permettre des ponts entre professionnels aguerris et débutants en transition entre la pratique en amateur et la professionnalisation.

9h30 – 10h00
Présentation : Petit Déjeuner de l’APAA

Pour inaugurer la première édition des journées professionnelles, l’APAA propose un petit déjeuner ouvert aux professionnels, aux émergents et aux curieux.
La présentation sera suivie d’un temps informel où les participants pourront faire connaissance en partageant thé, café ou jus de fruit. Une façon chaleureuse d’entamer ces journées.

10h00 – 12h00
Ateliers : Parcours de cinéma : à la rencontre de professionnels

C’est quoi un distributeur ? Des producteurs, il y en a ailleurs qu’à Paris ? Comment devient-on technicien ? Ça vit comment, un auteur ? Parce qu’il n’est pas facile lorsqu’on débute d’y voir clair dans l’écosystème foisonnant de l’audiovisuel et pour répondre à ces interrogations et plus encore, des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel de l’Eurométropole de Strasbourg viendront présenter leur profession et répondre à toutes les questions, naïves ou pointues, que se posent les débutants sur la réalité des métiers du cinéma.

14h30 – 15h30
Conférence : Comment présenter son projet à un producteur ?

Tu viens de terminer ton scénario et aimerais qu’il soit produit professionnellement. Déjà, bravo ! Tu peux être fier de ton accomplissement. Mais maintenant, tu t’y prends comment ? Comment cibler la bonne boite de production ? Qu’envoyer ? Quels sont les codes ? À quelles réponses t’attendre ? Un/e producteur/trice fiction et un/e producteur/trice documentaire viennent partager avec les auteurs débutants usages, guide des bonnes pratiques et astuces pour présenter efficacement son projet à une société de production.

15h30 – 16h30
Table Ronde fiction et documentaire : pas si loin ?

Souvent vu comme deux mondes à part, le documentaire et la fiction tendent pourtant bien souvent à se rejoindre. Emprunts de techniques ou de styles, influences mixtes, genres hybrides allant de la fiction naturaliste au documenteur en passant par l’usage de recompositions et de mise en scène fictionnalisées dans le documentaire classique, ces deux pôles de la production audiovisuelle et cinématographique ne sont parfois pas si loin qu’on le pense. Auteurs, réalisateurs et producteurs naviguent parfois eux même entre les genres. Deux réalisateurs/trices et deux producteur/trices échangeront leurs réflexions et leur expérience sur les ponts qui existent entre fiction et documentaire.

Jeudi 6 octobre : 9h00 - 12h30 / 14h00 - 17h30
à la Maison des Associations


JOURNÉE PROFESSIONNELLE #2

Organisée par l'APAA (Association des Producteurs Audiovisuels d'Alsace)
en partenariat avec LabFilms

Gratuit sur inscription à : journeeproapaa@gmail.com

One-to-One : rencontres individuelles professionnels/émergents
Les One-to-One sont les évènements centraux de tout marché du film. L’APAA propose aux auteurs, réalisateurs et techniciens en devenir de s’initier à cette pratique en prenant des rendez-vous individuels pour présenter leurs projets de film ou de carrière et initier des collaborations.

Producteurs présents :

AMOPIX
Société créée en 2002, basée à Strasbourg. Amopix est à la fois un studio d’animation et une société de production. Le studio emploie actuellement entre 15 et 25 personnes par mois et lancera en mars 2022 son projet d’extension en plein coeur du centre-ville afin d’augmenter ses capacités de production et le nombre d’emploi locaux (25 à 40 personnes).
www.amopix.com

ANA FILMS
Créée en 1993 et basée à Strasbourg, Ana films compte plus de 70 documentaires à son catalogue dont beaucoup de premiers films. Les thématiques abordées sont souvent sociétales parfois historiques. Notre ligne éditoriale reste cependant ouverte et se dessine au gré des rencontres avec les réalisateurs.
www.anafilms.com

CERIGO FILMS
Créée en 2004 par les frères Yannis et Alexis Metzinger, la société Cerigo Films, basée à Strasbourg, a produit une cinquantaine de films documentaires abordant, entre autres, l’histoire, la musique et la culture.
cerigofilms.com

JABU-JABU
Créée en 2019 à Strasbourg, Jabu-Jabu produit des courts-métrages de fiction d’auteurs émergents, tant locaux qu’internationaux. Depuis 2022, la société développe un pôle de prestation en écoproduction.
jabu-jabu.eu/

DJM FILMS
Créée en 2009 à Strasbourg. Plus de vingt films documentaires à son actif et une cinquantaine de magazines pour FTV. Également producteur des TV locales de Lampertheim et Souffelweyersheim
www.djm.tv

LES FILMS DE L’ETRANGER
Depuis 2003, la société indépendante de production de longs-métrages dirigée par Philippe Avril, Les Films de l’Étranger, développe et coproduit à l’échelle internationale des longs-métrages de cinéma du monde entier (documentaires et fictions), présentés et souvent primés dans les plus grands festivals.
www.lfetranger.fr

REAL PRODUCTIONS
Real Productions fondée en 1990, implanté à Lille, Paris et Strasbourg, produit des films dont le point de vue d’auteur est affirmé et aborde des sujets qui permettent de décrypter les enjeux du monde contemporain, interrogent l’histoire, valorisent les cultures ou apportent un regard singulier.
www.real-productions.net

RED REVOLVER
Red Revolver est une société strasbourgeoise crée en 2015 et spécialisée dans la production de programmes pour la télévision. Nous sommes à l’origine de l’émission satirique en alsacien Sunndi’s Kater, diffusée sur les écrans de France 3 Alsace tous les dimanches depuis septembre 2020.
www.red-revolver.fr

SANCHO & C°

Créée en 2000, Sancho&C° est implantée à Rouen, Paris et Strasbourg. Avec plus de 120 documentaires de création à son actif, dont de nombreux premiers films, pour différentes chaines de télévision et régulièrement sélectionnés en festivals, la société diversifie aujourd’hui son activité vers la série et un premier long-métrage de fiction.
www.sanchoetcompagnie.fr

SEPPIA

Depuis 2002, SEPPIA, avec sa filiale Faites un Voeu en Bourgogne Franche-Comté, produit des documentaires pour la télévision, le cinéma et les nouveaux médias. Son catalogue comprend plus de 200 heures de programmes, diffusées sur plus de 165 chaines françaises et étrangères, sélectionnées et primées dans les plus grands festivals
seppia.eu/fr/

UN FILM À LA PATTE

Un Film à la Patte a été créée en 2013 à Strasbourg par deux productrices expérimentées, Ariane Le Couteur et Agnès Trintzius. Nous produisons des documentaires de science, archéologie, aventure humaine, culture et société et collaborons étroitement aussi bien avec les diffuseurs français Arte, France Télévisions qu’européens ainsi qu’avec des producteurs et des distributeurs internationaux. Notre activité s’ouvre depuis deux ans à la série de fiction.
www.unfilmalapatte.fr

Vendredi 7 octobre à 14h00, à la Maison de l'Image


ÉTATS GÉNÉRAUX DE LA FICTION

Organisés par l'APAGE (L'Association des Producteurs Audiovisuels du Grand Est)
et la SAFIRE (La Société des Auteurs-réalisateurs de Films Indépendants en Région Grand Est),
en partenariat avec LabFilms


Entrée libre dans la limite des places disponibles

Photo : Marc Swierkowski

Restitution : Le livre blanc de la fiction dans le Grand Est : de l’état des lieux aux préconisations, quel avenir construire pour la fiction dans la région ?

Entre 2020 et 2022, les associations professionnelles audiovisuelles du Grand Est des auteurs (SAFIRE), producteurs (APAGE) et techniciens (Kinotechniciens) se sont réunies pour dresser une étude de la situation de la fiction dans le Grand Est. Cette étude a pris la forme d’un livre blanc de la fiction dans le Grand Est.

Le livre blanc est téléchargeable (PDF) sur demande adressée à : etatsgenerauxfiction@gmail.com

Les représentants des associations formant les États Généraux de la Fiction se proposent de présenter les résultats de cette étude et de discuter des actions à impulser pour construire ensemble l’avenir de la fiction dans le Grand Est.

Vendredi 7 octobre à 16h30, à la Maison de l'Image


MASTERCLASS :
Produire un court-métrage et construire sa visibilité
Retours d'expérience d'un producteur


Organisée par LabFilms
en partenariat avec Info Conseil Culture (ICC)

Intervenant : Mathieu Winckel (Red Revolver)


Entrée libre dans la limite des places disponibles

Autoproduire son film avec les moyens du bord ? Faire produire son film par une société extérieure ? Créer sa propre structure de production ?
À configurations de travail différentes, enjeux distincts et opportunités diverses. Mathieu WINCKEL, réalisateur et producteur, présentera ses conseils et répondra à vos interrogations sur la production et la mise en visibilité de vos films en début de carrière.
Comment bien travailler son idée ? Comment adapter au mieux son économie de production aux moyens disponibles, sans compromettre le potentiel artistique de son film et sa future circulation en festivals ? Comment bien tirer parti de ses premières expériences d'(auto)production pour initier sa carrière ? Des questions parmi tant d’autres que cette session donnera l’occasion d’explorer. Et au passage, qui sait, peut-être rencontrerez-vous vos prochains collaborateurs

Mathieu Winckel
Originaire de la région mulhousienne, Mathieu migre à Strasbourg où il s’installe et décroche une licence de cinéma. Il fonde Synovie, où il écrit, réalise et/ou produit des courts-métrages et web-séries. Il rejoint ensuite Red Revolver, où il conçoit notamment des émissions fortement influencées par les codes de la fiction. Il chapeaute actuellement l’écriture et la réalisation de l’émission satirique scriptée Sùnndi’s Kàter pour France 3.

Samedi 8 octobre 9h00 - 12h00, à la Maison des Associations


RENCONTRES DE LA PRODUCTION ASSOCIATIVE
DU GRAND-EST

Organisées par LabFilms avec la participation de Courts en Betton


Entrée libre dans la limite des places disponibles

9h00 – 10h30
Structurer la production émergente ? L’exemple du réseau associatif R.A.P.A.C.E.

Derrière R.A.P.A.C.E. se cache le Réseau des Associations de Production Audiovisuelle et de Cinéma Émergent breton piloté par l’association Courts en Betton en Bretagne.

Depuis sa création, Courts en Betton oeuvre à la représentation de l’ensemble des pratiques de production en Bretagne : les films produits par des sociétés de production mais également les films dits « autoproduits » et issus de la production associative.

Lors de cette rencontre, Coline Gueguen (directrice de l’association Courts en Betton et coordinatrice R.A.P.A.C.E), Justine Alleron (administratrice et directrice artistique) et Léo Dazin (initiateur du collectif R.A.P.A.C.E. et réalisateur) viendront présenter le fonctionnement du réseau émergent breton et rencontrer le vivier du Grand Est.

10h30 – 12h00
Vers un réseau d’entraide de la production associative audiovisuelle dans le Grand-Est ?

En s’inspirant du modèle R.A.P.A.C.E présenté par les membres de Courts en Betton, et prenant la suite directe des discussions amorcées lors de la première édition du Festival du Film de l’Est, les associations de production audiovisuelle du Grand Est sont invitées à se retrouver, pour échanger autour des problématiques liées à la création et à la diffusion des films issus de la production associative (dite « autoproduite »).

Cérémonie de clôture

Samedi 8 octobre à 20h au cinéma Star

En présence d'Yvelise Thibaut, la réalisatrice du moyen-métrage projeté

Une projection suivie de la Remise des prix de la compétition du FFE 2022

LES LUMIÈRES ESSENTIELLES
de Yvelise Thibaut – Autoproduction – [2022] – 42min

Alors qu’elle roule seule vers l’Italie, Elsa, la vingtaine, croise la route d’un jeune auto-stoppeur. Elle le prend avec elle et ensemble, ils vont vivre des moments insolites. Mais l’équilibre qu’ils trouvent et leur amitié naissante vont se voir ébranlés par le motif de départ du jeune homme…

Informations pratiques

  • Cinéma Star – 27 Rue du Jeu-des-Enfants, 67000 Strasbourg
    – Les tarifs du cinéma Star s’appliquent à toutes les séances
    – Avant et après les séances, venez partager un moment à la buvette associative, devant le cinéma Star !
  • Cinéma Star Saint-Exupéry – 18 rue du 22 Novembre, 67000 Strasbourg
    – Les tarifs du cinéma Star Saint-Exupéry s’appliquent à toutes les séances

  • Maison de l’Image – 31 rue de Kageneck, 67000 Strasbourg
    – Les séances sont gratuites dans la limite des places disponibles

  • Maison des Associations – 1a Place des Orphelins, 67000 Strasbourg
    – Les séances sont gratuites dans la limite des places disponibles
    – Les rencontres One-to-One sont gratuites mais sur inscription à : journeeproapaa@gmail.com

Comité d'organisation du FFE

  • Direction artistique : Rock Brenner
  • Coordination : Kevin Woringer & Timothée Euvrard
  • Communication : Arnaud Thiry & Cécile Jacquin
  • Graphiste : Gauthier Humbert
  • Gestion bénévoles : Anyssa Toumi
  • Animation des séances : Stéphane Bernard & Guillaume Rhoden
  • Avec la précieuse aide de : Marielle Goerig, Manya Halas, Kim-Marlène Le, Quentin Schmitt, Sihem Vigneron, Laura Rudnicki, Estelle Thomas, Baptiste Dupont, Johan Juska, Olivier Gathy, Ludo Smoz, Sonia Kilidjian, Atifa Kaytoue, Flavie Mangeant, Margaux Fender & tous les bénévoles